Réseaux sociaux
CFE/CGC XEROX
Revue de presse

Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
2NMD3W
Recopier le code :
Rechercher sur le site
Rechercher sur le site

alt : test.html

Bienvenue sur le site de la section syndicale CFE-CGC de Xerox


chatbleu2.jpg   Ce site est destiné aux salariés de Xerox et, si vous êtes adhérent à la CFE-CGC, vous trouverez également d'autres informations sur l'espace adhérent grâce au code d'accès qui est disponible auprès de votre délégué syndical.

Participation

A tous les salariés et anciens salariés

IMPORTANT : Après des années de procédures judiciaires,

Votre "participation" vous attend !


1123 : C'est à ce jour le nombre de salariés qui ont déposé un dossier pour réclamer leur dû.


Si vous ne l'avez pas encore fait et que vous souhaitez vous joindre à cette démarche, contactez votre délégué syndical ou directement Maître Zerah : roland.zerah@wanadoo.fr


Pour plus d'infos, consultez les FAQ  (voir onglet ci-dessus) ou contactez vos représentants syndicaux



Nouvelles
Philippe Martinez chez ADECCO - par Guermelin le 17/12/2014 : 14:17

Philippe Martinez (Adecco France), un enfant de Xerox

Publié le par

Ancien p-dg de Xerox France, Philippe Martinez n'a pas hésité à quitter une entreprise qui l'a vu évoluer pendant 27 ans pour relever de nouveaux défis. Portrait d'un homme que le changement inspire.

Philippe Martinez, directeur commercial Adecco France

Philippe Martinez, directeur commercial Adecco France

Prendre la direction d'une entreprise de 3000 personnes l'année de la crise, en 2008; apprendre l'italien pour manager des équipes à Milan ; s'essayer à la reprise d'une entreprise avant, finalement, de réintégrer une multinationale... Voilà le genre de défis qu'a recherchés Philippe Martinez tout au long de son parcours professionnel. "Dans la vie, on ne regrette que ce que l'on ne fait pas", explique le nouveau directeur commercial France du groupe Adecco, en poste depuis sept mois. Son nouveau challenge ? Ancrer plus que jamais le groupe à la première place d'un marché de l'emploi pour le moins compliqué. Nouveau projet, nouvel environnement pour celui qui a réalisé l'essentiel de sa carrière chez Xerox, passant de la vente terrain à la présidence de l'entreprise en un peu plus de deux décennies. Certains y verraient un aboutissement... Pas lui.

Ainsi, l'année de ses 50 ans, par peur de se lasser, il décide de commencer une nouvelle vie. "Philippe aime casser les codes. C'est quelqu'un d'innovant, de direct, qui pense et agit différemment, témoigne Ghislaine Auxoux-Gueden, actuelle présidente de Xerox France. Quitte, d'ailleurs, à déstabiliser certains collaborateurs, mais surtout à pousser chacun à se dépasser pour innover..."

Capacité d'action

Spontanément, ce sont les deux années passées à la tête de la filiale italienne de Xerox que Philippe Martinez cite comme le souvenir le plus marquant de son parcours. "L'expérience la plus passionnante et la plus difficile de ma carrière", confie celui qui, à ce poste, a pour mission de remettre à flot une entreprise très ­déficitaire tout en installant un nouveau modèle de vente fondé sur le service. Pour autant, le plus dur, pour lui, n'est pas d'instaurer de nouvelles pratiques au sein des équipes, mais de "gérer la différence culturelle entre les Français et les Italiens", se souvient le manager, qui met alors un point d'honneur à apprendre la langue de Dante afin d'échanger avec ses collaborateurs.

Une volonté d'être proche de ses équipes, qu'il n'hésite d'ailleurs pas à bousculer pour atteindre ses objectifs: "Je n'aime pas passer mes journées en réunion et préfère prendre dix décisions dont deux mauvaises que pas de décision du tout !", déclare celui qui se décrit comme un "intuitif". "J'aime surprendre", avoue-t-il. De fait, sa carrière reflète assez bien cet état d'esprit. Philippe Martinez passe ainsi à la direction marketing puis à la direction administrative et financière de Xerox, et même, à deux reprises, au service client Europe. "Dans ce sens, Philippe est un pur produit Xerox, où ce type de carrière est encouragé, confie Ghislaine Auxoux-Gueden. Mais tout le monde n'a pas son talent pour aller aussi loin et aussi haut..."

Une prise de risque, pour le manager: "Beaucoup auraient refusé ces mouvements "à plat", par peur du qu'en-dira-t-on. Ce n'est pas ma philosophie. Je voulais m'enrichir sur le plan personnel..." Preuve, là encore, qu'il aime tenter différentes expériences, se lancer des paris, quitte à essayer plusieurs voies avant de trouver la bonne. Ainsi, juste avant d'entrer chez Adecco, il fait un passage à la direction générale de Lyreco. Mais, ne partageant pas la vision du numéro un de l'entreprise pour faire évoluer le groupe, il songe, alors, à reprendre une entreprise. Il y travaille plusieurs mois au sein de l'Essec, mais le projet avorte, faute de financement. C'est alors qu'un contact chez Adecco lui propose un poste, à la direction commerciale Asie...

Le sens du business

Lorsque Philippe Martinez, fraîchement diplômé de l'ESC Rouen, entame sa carrière dans les années quatre-vingt, deux entreprises représentent le Graal, pour les jeunes commerciaux : Xerox et IBM. Pour lui, ce sera Xerox : "En tant que membre de la junior entreprise de mon école, je travaillais pour Ferrero. Comme l'école n'avait pas les moyens d'imprimer nos documents, j'ai loué un appartement que j'ai entièrement équipé. J'ai ainsi acheté un copieur Xerox parce que j'avais de la sympathie pour la vendeuse. C'est, d'ailleurs, son équipe que j'ai intégrée quelque temps plus tard !"

Une anecdote qui illustre son audace et, déjà, son sens du business et du relationnel, bien qu'il se dise, de nature, "pas très extraverti". Là, il assimile les basiques de la vente, apprend à provoquer la confiance, écouter le client, charmer ses prospects. Ses talents font mouche et il est promu, à 27 ans seulement, chef des ventes à Marseille : le plus jeune du groupe Xerox ! À la tête de dix commerciaux, tous plus âgés, il découvre les règles du management, qui le guideront au cours de ses différentes expériences et aujourd'hui encore, chez Adecco, où il dirige 550 commerciaux: "Mon rôle est de leur donner de la rigueur et de trouver le juste dosage, l'équilibre entre confiance et contrôle". Sa nouvelle mission commence tout juste. Qui sait où il sera dans trois ans...

Source : actionco.fr


Espace Adhérents

Visitez ...
Accès adhérents


leplussyndicalombre.jpg

   Adhérer c'est bénéficier de plus d'infos, (textes des accords, compte-rendus de réunions, infos confidentielles, ...) plus tous les avantages de la CFE-CGC (conseils et assistance juridique, assurances, ...)
Et 66% de la cotisation déduits des impôts !

 ↑  
Spécial XGS
Nous écrire
chatbleu3.jpg
 Des questions,
des remarques...  

écrivez ici :
Cliquez ici

confused CFE-CGC@1sis.info

Visites

 435914 visiteurs

 3 visiteurs en ligne

Météo
Dossier Stress
Vidéos Stress/Burn-Out
Texte à méditer :       Tout homme qui dirige ou qui fait quelque chose a contre lui :
          - ceux qui voudraient faire la même chose,
          - ceux qui font précisément le contraire,
          - et surtout la grande armée des gens d'autant plus sévères qu'ils ne font rien du tout.

  
Jules Claretie
Vous êtes ici :   Accueil » Nouvelles