Réseaux sociaux
CFE/CGC XEROX
Revue de presse

Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
PtgP2M
Recopier le code :
Rechercher sur le site
Rechercher sur le site

alt : test.html

Bienvenue sur le site de la section syndicale CFE-CGC de Xerox


chatbleu2.jpg   Ce site est destiné aux salariés de Xerox et, si vous êtes adhérent à la CFE-CGC, vous trouverez également d'autres informations sur l'espace adhérent grâce au code d'accès qui est disponible auprès de votre délégué syndical.

Nouvelles
Quelle est la stratégie de Xerox dans la 3D? - par Ogb le 23/09/2014 : 11:11

Erreur stratégique du groupe XEROX, maintenant que nos concurrents investissent dans la 3D,Xerox tente de revenir. Ne sera t'il pas trop tard, pour que Xerox soit à nouveau dans la course?

Ursula Burns déclarait encore, en avril dernier, "l'avenir de Xerox n'est pas dans la 3D"

Voir l'interwiev d'Ursula Burns dans les échos du 9 avril dernier


HP, Konica, Epson, Canon, Ricoh et Xerox : Quelles sont leurs stratégies pour la commercialisation d’imprimantes 3D ?

Ces sociétés ont des moyens conséquents et un réseau de distribution énorme pour permettre la démocratisation de l’impression 3D. Où en sont-ils aujourd’hui ?

Tous les passionnés de l’impression 3D attendent avec impatience les annonces des géants de l’impression 2D. Il apparaît, depuis plus d'un an, que la plupart des constructeurs les plus puissants de l'industrie de l'imagerie, dont certains représentent plusieurs milliards de dollars, se seraient contenté d'armer leurs réseaux de distribution avec les imprimantes 3D de Stratasys et/ou 3D Systems. Encore vrai pour les douze prochains mois ou plus, Canon, HP, Ricoh et maintenant Seiko Epson annoncent tous des projets pour apporter leur propre matériel sur le marché. Additiverse.com a voulu faire le point sur la stratégie de chacun.

HP

  HP a été le précurseur chez les fabricants d’imprimantes 2D à s’intéresser à l’impression 3D en signant un accord avec la société Stratasys en 2010 pour commercialiser en Europe une imprimante baptisée uPrint et vendue sous la marque HP. Mais les résultats plutôt mitigés ont mis fin à cette collaboration juste avant la fusion de Stratasys avec Objet. A cette époque, l'impression 3D était utilisée pour la construction de prototypes afin d’évaluer la forme, l'ajustement et la fonction. Le récent développement de l'impression 3D est la fabrication proprement dite, la production de pièces qui entrent dans le produit final. Des industries importantes comme l'aérospatiale, l'automobile, l'éducation, les soins dentaires, la joaillerie, le secteur médical, les loisirs et d’autres industries utilisent de plus en plus l’impression 3D comme moyen de production. Ce constat pousse HP à réagir.

En Mars 2014, la PDG, Meg Whitman, a révélé les projets de l'entreprise : entrer dans l'espace d'impression 3D d'ici la fin de l'exercice 2014 et procéder à des acquisitions stratégiques. 3D Systems et Stratasys sont en tête des sociétés d’impression 3D cotées en bourse. HP s'est procuré des imprimantes 3D de ces sociétés dans le passé. HP fournit des têtes d'impression jet d'encre à Z Corp, une société maintenant détenue par 3D Systems.

  Une autre source plus récente nous apprend qu’HP développe une technologie d'impression 3D polymère destinée aux professionnels du prototypage rapide et aux fournisseurs de services d'impression 3D. Selon plusieurs dirigeants d’ HP, la société prévoit d'annoncer des informations officielles sur ses projets dans l'impression 3D avant la fin de l'exercice financier de l'entreprise (qui se termine le mois prochain).

  Alors acquisition ou développement d’une nouvelle technologie 3D "made by HP" ? @ffaire à suivre sur Additiverse.com

Konica Minolta

  Konica Minolta n’a, apparemment, aucune intention de développer son propre matériel d'impression 3D. Il a, néanmoins, engagé des discussions avec un leader du marché, 3D Systems. Grâce à ses activités en Amérique du Nord, Konica Minolta Business Solutions, Konica vendra une gamme complète d’imprimantes 3D aux Etats-Unis grâce à son réseau de partenaires et ses points de vente. Pour l'instant la firme semble confiante dans la gamme de produits actuelle de 3D Systems, en particulier la série Projet x60  jets de liant et série 3500 imprimantes à jets de résine photosensible MJM.

Seiko Epson

  Seiko Epson, plus communément appelé Epson, a fait quelques commentaires vagues sur ses projets de développement. Début 2014, Epson a célébré son 30ième anniversaire en Australie, au cours duquel, le président Minoru Usui a déclaré que la société va développer des imprimantes destinées à la production. Usui a dit qu'il veut des imprimantes Epson 3D pour pouvoir "tout fabriquer", et qu’Epson ne sera pas dans la production d’objets en plastique. Enfin, Usui a donné le calendrier pour la commercialisation : "au cours des cinq prochaines années." Certains des commentaires d’ Usui étaient assez critiques à propos de l'état actuel de l'impression 3D. Bien qu’Epson prépare le développement d’un système de fabrication additive destiné à la production, à l'heure actuelle la plupart des signes indiquent que ce n'est pas une très haute priorité pour l'entreprise. La vision d’Usui avec une imprimante 3D capable d'imprimer presque tout, ainsi qu'un calendrier vague et long, n'inspirent pas beaucoup de confiance et montrent qu’Epson ne va pas sortir une nouvelle imprimante avant une longue période, voire pas du tout.

Canon

  Canon a certainement été la plus sournoise des industries en ce qui concerne l'impression 3D. Sa seule activité, avant les dernières nouvelles rapportées par Nikkei, était que Canon agira en tant que revendeur d'imprimantes 3D Systems au Japon. Tout cela a changé cette semaine avec l’annonce d’un développement d’imprimantes 3D « Made by Canon » et a même terminé un prototype d'imprimante. Le projet de commercialisation en revanche, semble être plus loin, dans le courant de l’année prochaine …

Ricoh

  Peut-être la plus grande nouvelle de ces derniers jours est que Ricoh prévoit de revendre les imprimantes Stratasys et 3D Systems, de mettre en place des services pour l’impression 3D et de développer sa propre gamme d'imprimantes au Japon. Ricoh espère commercialiser ses propres imprimantes 3D en 2016. Bien que les informations concernant ses imprimantes soient confidentielles, le prix de vente sera apparemment plutôt orienté catégorie «professionnelle» entre 46 000 et 180 000$.

  Ricoh va apparemment ouvrir deux bureaux au Japon pour soutenir ses activités de revente et de prototypage d'ici la fin du mois. La société dispose déjà d'un site japonais mis en place pour les services "Ricoh Rapid Fab".

  En tant que seul fournisseur de têtes d’impression jet d’encre à Stratasys, Ricoh peut (ou non) créer des pressions concurrentielles intéressantes sur le marché…

Xerox

  L’image de Xerox est associée à l’impression 3D depuis qu’il a vendu une partie de son équipe d'ingénieurs spécialisés dans le jet d'encre à 3D Systems, une équipe qui a joué un rôle important dans le développement de la technologie à base de jet-encre de 3D Systems.

  Ceci étant, Xerox commence à réagir. Récemment, il a mis en ligne des offres d'emploi pour recruter un vice-président « impression 3D », avec des responsabilités, y compris la supervision du go-to-market pour l'impression 3D aux Etats-Unis, afin de devenir un leader dans l'espace de l'impression 3D. Bien que ce ne puisse pas être considéré comme une preuve concrète de l'intention de Xerox de se lancer dans l'impression 3D, cela indique en tout cas que la compagnie est maintenant en mouvement au-delà d'être un simple fournisseur de technologie jet d'encre pour les fabricants d'imprimantes 3D.

  En conclusion, nous pouvons dire que nul ne doute que ces géants de l’impression joueront un rôle déterminant dans l’impression 3D. Vont-ils simplement influencer ou contrôler le marché ? That’s the question ! Finalement, le plus grand risque pour eux, c’est d’avancer trop lentement. Alors attendons …

 Source:Additiverse.com


Participation

A tous les salariés et anciens salariés

IMPORTANT : Après des années de procédures judiciaires,

Votre "participation" vous attend !


Les 1160 dossiers d'assignations individuelles  seront déposés au TGI, mardi 30 janvier par Maitre ZERAH et Christophe DUCLOS, nous reviendrons vers vous pour vous communiquer la date de l'audience.


Si vous ne l'avez pas encore fait et que vous souhaitez vous joindre à cette démarche, contactez votre délégué syndical ou directement Maître Zerah : roland.zerah@wanadoo.fr


Pour plus d'infos, consultez les FAQ  (voir onglet ci-dessus) ou contactez vos représentants syndicaux



Espace Adhérents

Visitez ...
Accès adhérents


leplussyndicalombre.jpg

   Adhérer c'est bénéficier de plus d'infos, (textes des accords, compte-rendus de réunions, infos confidentielles, ...) plus tous les avantages de la CFE-CGC (conseils et assistance juridique, assurances, ...)
Et 66% de la cotisation déduits des impôts !

 ↑  
Spécial XGS
Nous écrire
chatbleu3.jpg
 Des questions,
des remarques...  

écrivez ici :
Cliquez ici

confused CFE-CGC@1sis.info

Visites

 458726 visiteurs

 9 visiteurs en ligne

Météo
Dossier Stress
Vidéos Stress/Burn-Out
Texte à méditer :       Tout homme qui dirige ou qui fait quelque chose a contre lui :
          - ceux qui voudraient faire la même chose,
          - ceux qui font précisément le contraire,
          - et surtout la grande armée des gens d'autant plus sévères qu'ils ne font rien du tout.

  
Jules Claretie
Vous êtes ici :   Accueil » Nouvelles