Réseaux sociaux
CFE/CGC XEROX
Revue de presse

Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
nbnW2x
Recopier le code :
Rechercher sur le site
Rechercher sur le site

alt : test.html

Bienvenue sur le site de la section syndicale CFE-CGC de Xerox


chatbleu2.jpg   Ce site est destiné aux salariés de Xerox et, si vous êtes adhérent à la CFE-CGC, vous trouverez également d'autres informations sur l'espace adhérent grâce au code d'accès qui est disponible auprès de votre délégué syndical.

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.1sis.info/data/fr-articles.xml

Des salariés heureux, motivés et en confiance: un documentaire part à la découverte de ces curieuses entreprises qui ont choisi de ne pas faire comme les autres et semblent avoir trouvé la recette du bonheur. 

Dans "Le bonheur au travail", diffusé sur Arte le 24 février à 20h50, le réalisateur Martin Meissonnier se penche sur ces groupes - petits ou gros - qui ont osé secouer le cocotier: de la biscuiterie Poult à la fonderie Favi, en passant par le nantais Chronoflex ou encore le groupe de textile Gore. Leur point commun : avoir redonné du pouvoir aux salariés et supprimé des strates hiérarchiques.

Le film d'environ 90 minutes s'ouvre sur un triste constat: en France, comme en Allemagne, "le pourcentage de salariés engagés, c'est-à-dire qui se lèvent le matin avec un sourire" n'est que de 11%. Une situation à mettre au compte notamment d'une "structure pyramidale étouffante" de la hiérarchie, venue avec l'ère industrielle, et qui n'est plus pertinente aujourd'hui, explique un intervenant. Face à cette situation, certains, comme Poult, ont essayé autre chose. En 2006, le patron, un entrepreneur belge qui travaillait pour un fonds d'investissement, rassemble le personnel de l'usine de biscuits pour un "brainstorming géant" sur une nouvelle organisation. Résultat, après une longue réflexion: la suppression de toute hiérarchie intermédiaire. Surprise, c'est un succès: Poult embauche et affiche une croissance insolente de 12%.

Prime à l'idée retenue

Autre entreprise, même success-story, chez Chronoflex, société de réparation de flexibles. Là aussi, après une réflexion collective, la pyramide hiérarchique est remplacée par de petites équipes autonomes, rebaptisées "speed-boat". "Pour bien montrer que ce n'est pas que du discours", le patron part un an faire le tour du monde. Les salariés en profitent pour parler rémunération. Ils optent pour des bonus individuels et collectifs en fonction de la performance et une prime pour tous en fonction des bénéfices. "Le jour où on a mis en place ce système là, le chiffre d'affaires a pris +15% sans rien faire", constate le patron sourire aux lèvres. Un délégué du personnel plaisante en notant que "ce qui travaille" les salariés désormais, c'est l'idée de payer des impôts!

Responsabilité complète

Ces entreprises sont "libérées", un concept qu'explique le professeur de management Isaac Getz dans le film: les employés "ont une liberté et la responsabilité complète pour entreprendre toute action" qu'ils "pensent être la meilleure pour l'entreprise".

Autre société qui correspond, la fonderie Favi en Picardie (400 salariés). Un ancien militaire atypique y a mis sur pied des "mini-usines" avec une hiérarchie réduite à sa plus simple expression. Il est parti du principe que "la confiance rapporte plus que le contrôle". Chez Favi, les syndicats ne sont pas représentés, leur présence n'étant "pas nécessaire", selon les salariés. Ceux-ci peuvent faire des propositions sur l'organisation du travail dans une urne et gagnent des primes lorsque leur idée est retenue.

Un système fragile ?

Dans les plus grosses structures, comme les administrations belges ou chez Harley Davidson, le système semble plus compliqué à mettre en place et à tenir. Chez le fabricant de motos, le modèle participatif n'a par exemple pas survécu au départ du patron fondateur en 1997. Ce n'est pas le cas chez Gore (10.000 employés), qui a réussi à pérenniser son modèle, plutôt étonnant, avec tout un vocabulaire dédié. Les salariés sont des "associés", il n'y a pas de hiérarchie, mais des "leaders" et chacun est aussi parrainé par un "sponsor". Les employés sont invités à trouver leur "sweet spot": le point de rencontre entre leurs compétences, leurs intérêts et les besoins de l'entreprise. Ils ont l'air épanouis.

En amont de la diffusion du documentaire sur Arte, des "Journées du bonheur au travail" se tiendront à la Gaîté lyrique les 12, 13 et 14 février. Des syndicats, chefs d'entreprise et employés interviendront sur la thématique lors de tables rondes. 


Source: Les Echos


Date de création : 12/02/2015 : 11:47
Catégorie : - Vie des Entreprises
Page lue 539 fois

Participation

Le point sur l'affaire participation

De façon bien étrange, la Cour de cassation a cassé l'arrêt de la Cour d'appel en s'appuyant sur les rapports des commissaires aux comptes, quand bien même ceux-ci auraient validé des comptes factices.

Cela n'arrête pas pour autant la procédure en cours, les 1187 dossiers individuels vont être joints et traités globalement.

Afin de faire taire certaines rumeurs inexactes ou imprécises sur ce dossier, vous pouvez prendre connaissance du courrier envoyé à chacun des plaignants.

Lire le courrier de Maître Zerah


Si vous ne l'avez pas encore fait et que vous souhaitez vous joindre à cette démarche, contactez votre délégué syndical ou directement Maître Zerah : roland.zerah@wanadoo.fr



Pour plus d'infos, consultez les FAQ  (voir onglet ci-dessus) ou contactez vos représentants syndicaux



Espace Adhérents

Visitez ...
Accès adhérents


leplussyndicalombre.jpg

   Adhérer c'est bénéficier de plus d'infos, (textes des accords, compte-rendus de réunions, infos confidentielles, ...) plus tous les avantages de la CFE-CGC (conseils et assistance juridique, assurances, ...)
Et 66% de la cotisation déduits des impôts !

 ↑  
Spécial XGS
Nous écrire
chatbleu3.jpg
 Des questions,
des remarques...  

écrivez ici :
Cliquez ici

confused CFE-CGC@1sis.info

Visites

 493810 visiteurs

 7 visiteurs en ligne

Météo
Dossier Stress
Vidéos Stress/Burn-Out
Texte à méditer :       Tout homme qui dirige ou qui fait quelque chose a contre lui :
          - ceux qui voudraient faire la même chose,
          - ceux qui font précisément le contraire,
          - et surtout la grande armée des gens d'autant plus sévères qu'ils ne font rien du tout.

  
Jules Claretie
Vous êtes ici :   Accueil » Bonheur au travail: des entreprises l'ont trouvé