Réseaux sociaux
CFE/CGC XEROX
Revue de presse

Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
2FGf
Recopier le code :
Rechercher sur le site
Rechercher sur le site

alt : test.html

Bienvenue sur le site de la section syndicale CFE-CGC de Xerox


chatbleu2.jpg   Ce site est destiné aux salariés de Xerox et, si vous êtes adhérent à la CFE-CGC, vous trouverez également d'autres informations sur l'espace adhérent grâce au code d'accès qui est disponible auprès de votre délégué syndical.

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.1sis.info/data/fr-articles.xml

Qu’est-ce que l’entretien professionnel ? (à ne pas confondre avec l'AFO chez Xerox)

L’entretien professionnel est un temps d’échange entre salarié et employeur, un moment privilégié pour exprimer ses attentes en matière d’évolution professionnelle.

  • construire ensemble le projet professionnel du salarié, en cohérence avec les évolutions du secteur , les besoins de l’entreprise et sa stratégie de développement,
  • définir concrètement les actions à mettre en œuvre pour réaliser ce projet : formation, changement de poste, démarche de Validation des Acquis de l’Expérience (VAE),… 

Qui est concerné ?

Tous les salariés ayant au moins deux années d’activité dans une même entreprise sont concernés par l’entretien professionnel.
Mais si l’entreprise le souhaite, elle peut également mener des entretiens avec des salariés ayant moins de deux ans d’ancienneté. 
Pour les salariés de 45 ans et plus, on parle d’un entretien professionnel de seconde partie de carrière.

entretien_professionnel_1.jpg

Quelle durée ? Quelle fréquence ?

Il n’y a pas de durée minimum ou maximum à respecter : 1 à 1 h 30 d’entretien, c’est le temps préconisé.
Quant à la fréquence, l’entretien professionnel doit avoir lieu au minimum tous les deux ans. Mais rien n’empêche d’en programmer plus souvent.

Quelles sont les questions abordées lors de cet entretien ?

Au cours de l’entretien professionnel, salarié et employeur peuvent aborder les questions suivantes…

  • Le salarié a-t-il un projet professionnel qui lui tient à cœur ? Quelles sont les conditions à réunir pour mener ce projet à bien ?
  • Comment le salarié peut-il évoluer aujourd’hui dans l’entreprise ? Et demain ?
  • Comment envisage-t-il les évolutions du secteur de la presse ? Leurs conséquences sur son propre emploi ?
  • A-t-il des projets de mobilité en interne dans l'entreprise, dans le groupe ?
  • Quelles sont les missions ou projets qui l’intéressent le plus dans le cadre de son métier ? 
  • A-t-il des savoir-faire qui ne sont pas encore utilisés à son poste de travail ?

… Puis évoquer des aspects plus précis concernant la formation :

  • Les connaissances et compétences du salarié sont-elles suffisantes pour mener à bien ses missions actuelles ? Et pour mener de nouvelles missions en phase avec les évolutions du secteur de la presse ou de l’entreprise ?
  • Lui arrive-t-il de rencontrer des difficultés dans l’exercice de son métier ?
  • A-t-il besoin d’une formation ? 
  • Si oui, quelle(s) formation(s) pourrait(ent) lui permettre de s’adapter à l’évolution de son poste, de renforcer sa qualification ou de développer ses compétences ?
  • Envisage-t-il de mobiliser son Droit Individuel à la Formation (DIF) ? 
  • Accepte-t-il de se former en dehors de son temps de travail ?

Quelles différences avec l’entretien annuel ?

Dans certaines entreprises, il existe un entretien annuel, appelé aussi entretien individuel ou entretien d’évaluation. C’est l’occasion pour l’employeur de faire le point sur les conditions de travail, les missions et les objectifs du salarié.


Il existe de nombreux points communs avec l’entretien professionnel, mais aussi des différences importantes… La question de la formation, par exemple, n’est pas forcément abordée en entretien annuel, alors qu’elle est placée au cœur de l’entretien professionnel. De même l’entretien professionnel n’est pas fait pour discuter d’une augmentation de salaire, de l’atteinte d’objectifs et/ou de performance.
C’est pourquoi il est préférable de mener ces entretiens séparément


L’entretien professionnel est également différent de l’entretien professionnel de seconde partie de carrière. Ce dernier, obligatoire tous les 5 ans à partir du 45e anniversaire du salarié, va au-delà de l’entretien professionnel classique en intégrant des questions sur l’adaptation des conditions de travail et le prolongement de l’activité au-delà de 60 ans.

À quoi sert l’entretien professionnel ?

Pour le salarié

L’entretien professionnel permet au salarié d’être véritablement acteur de son évolution professionnelle et d’entrer dans une démarche de « co-construction » de son projet professionnel, en collaboration avec l’employeur. 

Pour le salarié, l’entretien professionnel, c’est le moyen de :

  • Exprimer ses envies et ses motivations en termes d’évolution 
  • Confronter ses projets aux besoins de l’entreprise 
  • Mieux comprendre  la stratégie de l’entreprise et l’impact qu’elle pourrait avoir sur l’évolution de son métier et de son poste de travail 
  • S’informer sur les possibilités de mobilité au sein de son entreprise ou au sein du groupe 
  • Faire part à son employeur des éventuelles difficultés rencontrées lors de ses missions 
  • Faire le point sur les formations déjà suivies, les compétences ainsi acquises et celles qui nécessitent d’être renforcées 
  • Faire connaître ses besoins en matière de formation et discuter de leur réalisation.

Pour l’employeur

L’entretien professionnel est un outil capital dans la gestion des ressources humaines.
 

Pour l’employeur, l’entretien professionnel permet ainsi de :

  • Détecter les compétences de ses salariés qui sont sous-utilisées par l’entreprise
  • Identifier les manques et les besoins de ses salariés
  • Connaître les projets professionnels et les désirs de mobilité de ses collaborateurs
  • Valoriser et motiver les équipes 
  • Faire évoluer les salariés, notamment pour leur donner envie de rester dans l’entreprise 
  • Recueillir leurs souhaits en matière de formation et ainsi mieux maîtriser l’application du DIF et construire plus efficacement le plan de formation 
  • Optimiser le budget nécessaire à la mise en œuvre des actions de formation 
  • Proposer des outils de formation tels que le bilan de compétences ou la Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) 
  • Informer les salariés sur les évolutions de l’entreprise et ses orientations stratégiques.

Source: entretienpro.metiers-presse.org/


Date de création : 27/01/2015 : 14:34
Catégorie : - Formation
Page lue 804 fois

Participation

Le point sur l'affaire participation

De façon bien étrange, la Cour de cassation a cassé l'arrêt de la Cour d'appel en s'appuyant sur les rapports des commissaires aux comptes, quand bien même ceux-ci auraient validé des comptes factices.

Cela n'arrête pas pour autant la procédure en cours, les 1187 dossiers individuels vont être joints et traités globalement.

Afin de faire taire certaines rumeurs inexactes ou imprécises sur ce dossier, vous pouvez prendre connaissance du courrier envoyé à chacun des plaignants.

Lire le courrier de Maître Zerah


Si vous ne l'avez pas encore fait et que vous souhaitez vous joindre à cette démarche, contactez votre délégué syndical ou directement Maître Zerah : roland.zerah@wanadoo.fr



Pour plus d'infos, consultez les FAQ  (voir onglet ci-dessus) ou contactez vos représentants syndicaux



Espace Adhérents

Visitez ...
Accès adhérents


leplussyndicalombre.jpg

   Adhérer c'est bénéficier de plus d'infos, (textes des accords, compte-rendus de réunions, infos confidentielles, ...) plus tous les avantages de la CFE-CGC (conseils et assistance juridique, assurances, ...)
Et 66% de la cotisation déduits des impôts !

 ↑  
Spécial XGS
Nous écrire
chatbleu3.jpg
 Des questions,
des remarques...  

écrivez ici :
Cliquez ici

confused CFE-CGC@1sis.info

Visites

 493799 visiteurs

 12 visiteurs en ligne

Météo
Dossier Stress
Vidéos Stress/Burn-Out
Texte à méditer :       Tout homme qui dirige ou qui fait quelque chose a contre lui :
          - ceux qui voudraient faire la même chose,
          - ceux qui font précisément le contraire,
          - et surtout la grande armée des gens d'autant plus sévères qu'ils ne font rien du tout.

  
Jules Claretie
Vous êtes ici :   Accueil » Nouveauté 2015:Qu'est ce que l'entretien professionnel?