Réseaux sociaux
CFE/CGC XEROX
Revue de presse

Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
9y3C
Recopier le code :
Rechercher sur le site
Rechercher sur le site

alt : test.html

Bienvenue sur le site de la section syndicale CFE-CGC de Xerox


chatbleu2.jpg   Ce site est destiné aux salariés de Xerox et, si vous êtes adhérent à la CFE-CGC, vous trouverez également d'autres informations sur l'espace adhérent grâce au code d'accès qui est disponible auprès de votre délégué syndical.

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.1sis.info/data/fr-articles.xml

La transaction menée par le groupe français atteint 1,05 milliard de dollars. Grâce à elle, Atos entre dans le Top 5 des plus grandes SSII mondiales. Le titre ouvre en forte hausse à la Bourse.
 

Atos part à la conquête de l’Ouest. Le groupe français vient de conclure le rachat de la branche informatique de Xerox (ITO), l’un des emblèmes de la high-tech américaine, réputé pour ses photocopieurs et ses imprimantes. La transaction s’élève à 1,05 milliard de dollars (855 millions d’euros) et sera intégralement financée en cash, sans recours à l’endettement.

Une opération saluée par les investisseurs puisque le titre Atos a a ouvert en hausse de 8,7%, et affichait vers 9h00 la plus forte hausse du SBF 120 avec une progression de 5,9 %.

Cette opération permet à Atos de franchir un nouveau cap : le français fait désormais partie du club des cinq premières sociétés de services informatiques au monde (en comptant sa filiale de paiement Worldline) derrière les américains IBM, Accenture et HP, le japonais Fujitsu et juste devant son compatriote Capgemini. Si Thierry Breton, le pdg d’Atos, estime que «  la taille n’est pas forcément une fin en soi », la consolidation continue de guider le marché mondial de l’informatique, où il faut être suffisamment gros pour véritablement peser. L’opération, qui a donné lieu à dix-huit mois de discrètes discussions, devrait être finalisée au premier semestre 2015.

En rachetant la filiale de Xerox, Atos se taille une place de choix sur le marché américain des services informatiques. «  On ne surprend personne. C’était l’un de nos objectifs stratégiques, rappelle Thierry Breton. Donc, on le fait. »

Les Etats-Unis demeurent incontournables pour toute SSII qui a des ambitions globales. Ils représentent près de la moitié du marché mondial, à environ 250 milliards d’euros, selon Gartner. Capgemini en sait quelque chose : depuis deux ans, la croissance de la SSII est en partie tirée par le dynamisme américain. Atos ne pouvait pas passer à côté de cette terre promise. Avec cette acquisition, le groupe voit son chiffre d’affaires tripler outre-Atlantique : il passe de 600 millions à 1,7 milliard d’euros (sur la base des chiffres 2013). Les Etats-Unis deviennent ainsi le premier marché du groupe, à égalité avec la France et le Royaume-Uni.

Atos.jpg

Avec Xerox ITO, Atos récupère un important portefeuille de clients, riche d’environ 300 entreprises, dont de très grands comptes comme Marriott ou Dow Chemical. La filiale réalise la quasi-totalité de son chiffre d’affaires avec des entreprises américaines, pour lesquelles elle réalise des prestations de sous-traitance informatique. Elle travaille également pour le reste du groupe Xerox (dont les revenus atteignent 21 milliards de dollars). La transaction inclut ainsi la signature d’un contrat d’exclusivité avec Atos, qui deviendra pendant cinq ans la SSII attitrée de Xerox (20 % d’un chiffre d’affaires de 1,5 milliard de dollars). Un partenariat qui rappelle celui réalisé avec Siemens lorsque Atos avait racheté la branche informatique du géant allemand en 2011. « Xerox est de plus en plus tourné vers la digitalisation de ses métiers, explique Thierry Breton. Ils ont besoin d’un partenaire technologique fort pour les accompagner dans leur transition, notamment vers le cloud, mais aussi avec des solutions de sécurité. C’est ce que leurs clients leur demandent. Et nous pouvons le leur apporter. » Mieux implanté aux Etats-Unis, Atos devrait aussi en profiter pour accompagner davantage ses clients français et européens qui souhaitent se développer outre-Atlantique.

Sur un marché américain des services informatiques particulièrement concurrentiel, dominé par les acteurs locaux, Xerox ITO reste un actif intéressant. Sur les cinq dernières années, les revenus ont crû en moyenne de 6 % par an, avec une accélération sur les deux dernières années. La marge opérationnelle s’élève à 8 % du chiffre d’affaires. Les 9.800 salariés du groupe viendront renforcer les effectifs d’Atos, qui flirte désormais avec les 100.000 employés au niveau mondial. La moitié des salariés de la filiale de Xerox travaillent en off­shore (Inde, Philippines, Mexique). De quoi combler – un peu – le retard du groupe en la matière, par rapport aux géants du secteur. 

Source: les échos


 


Date de création : 19/12/2014 : 15:49
Catégorie : - Xerox
Page lue 906 fois

Participation

Le point sur l'affaire participation

De façon bien étrange, la Cour de cassation a cassé l'arrêt de la Cour d'appel en s'appuyant sur les rapports des commissaires aux comptes, quand bien même ceux-ci auraient validé des comptes factices.

Cela n'arrête pas pour autant la procédure en cours, les 1187 dossiers individuels vont être joints et traités globalement.

Afin de faire taire certaines rumeurs inexactes ou imprécises sur ce dossier, vous pouvez prendre connaissance du courrier envoyé à chacun des plaignants.

Lire le courrier de Maître Zerah


Si vous ne l'avez pas encore fait et que vous souhaitez vous joindre à cette démarche, contactez votre délégué syndical ou directement Maître Zerah : roland.zerah@wanadoo.fr



Pour plus d'infos, consultez les FAQ  (voir onglet ci-dessus) ou contactez vos représentants syndicaux



Espace Adhérents

Visitez ...
Accès adhérents


leplussyndicalombre.jpg

   Adhérer c'est bénéficier de plus d'infos, (textes des accords, compte-rendus de réunions, infos confidentielles, ...) plus tous les avantages de la CFE-CGC (conseils et assistance juridique, assurances, ...)
Et 66% de la cotisation déduits des impôts !

 ↑  
Spécial XGS
Nous écrire
chatbleu3.jpg
 Des questions,
des remarques...  

écrivez ici :
Cliquez ici

confused CFE-CGC@1sis.info

Visites

 493812 visiteurs

 9 visiteurs en ligne

Météo
Dossier Stress
Vidéos Stress/Burn-Out
Texte à méditer :       Tout homme qui dirige ou qui fait quelque chose a contre lui :
          - ceux qui voudraient faire la même chose,
          - ceux qui font précisément le contraire,
          - et surtout la grande armée des gens d'autant plus sévères qu'ils ne font rien du tout.

  
Jules Claretie
Vous êtes ici :   Accueil » Atos acquiert la branche informatique de Xerox