Réseaux sociaux
CFE/CGC XEROX
Revue de presse

Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
cFyF
Recopier le code :
Rechercher sur le site
Rechercher sur le site

alt : test.html

Bienvenue sur le site de la section syndicale CFE-CGC de Xerox


chatbleu2.jpg   Ce site est destiné aux salariés de Xerox et, si vous êtes adhérent à la CFE-CGC, vous trouverez également d'autres informations sur l'espace adhérent grâce au code d'accès qui est disponible auprès de votre délégué syndical.

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.1sis.info/data/fr-articles.xml

Suppression de la première tranche, révision du barème, nouvelles règles pour la décote... Découvrez grâce à notre simulateur, réalisé avec Cyrus Conseil, le montant de l’impôt sur le revenu que vous aurez à régler au fisc l’an prochain. 

2015, année de répit pour le contribuable. Lors de la présentation du projet de Loi de Finances , le gouvernement a confirmé que trois millions de ménages deviendraient non imposables et que six autres millions verraient leur impôt baisser. 
 

Declaration-d-impots.jpg


La première tranche à 5,5% sera donc supprimée. Pour éviter que cette mesure profite à l'ensemble des ménages payant l'impôt sur le revenu et pour concentrer la baisse d'impôt sur les ménages disposant de revenus modestes et moyens, le seuil d’entrée dans la nouvelle première tranche d’imposition, au taux de 14 %, sera abaissée à 9.690 euros (contre 11.991 euros auparavant). 

Toutefois, afin que les contribuables entrant dans l’impôt ne soient pas trop lourdement imposés, le gouvernement a prévu de doubler le montant de la décote, un mécanisme permettant de réduire, voire d'effacer, la facture pour les ménages aux revenus modestes : dès lors que l’impôt brut en 2015 ne dépassera pas 1.135 euros (ou 1.870 euros pour un couple), le fisc appliquera une décote égale à la différence entre 1.135 euros (ou 1.870 euros) et l’impôt brut. Exemple : pour un impôt brut de 1.000 euros, la décote est de 135 euros (1.135 - 1000 ), d'où un impôt à acquitter de 865 euros (1000 - 135 ). 

Alors, quel sera le montant de votre impôt sur le revenu en 2015 ? Pour vous permettre de le calculer, nous mettons à votre disposition un simulateur, réalisé avec l’aide du cabinet Cyrus Conseil, spécialisé dans la gestion de patrimoine. 

Il vous suffit d’entrer votre revenu net imposable 2014 (une estimation tant que l'année n'est pas écoulée), votre situation familiale ainsi que votre nombre de parts fiscales (indiqué dans le tableau sous le calculateur) pour connaître le montant que vous paierez au fisc l’an prochain Mieux, vous découvrirez aussi les conséquences de cette réforme de l'impôt : nous avons en effet calculé l'impôt payé en 2014 en prenant en compte le même revenu imposable diminué de l'inflation. 

 

Bien sûr, ce calculateur ne permet pas d’intégrer les éventuels crédits ou réductions d'impôts, dont vous pouvez bénéficier. 

Simulateur

Nombre de parts de quotient familial selon la situation familiale
Enfant Nombre de parts
Marié ou pacsé (imposition commune) Veuf Célibataire, divorcé ou séparé - Vivant seul Célibataire, divorcé ou séparé - Vivant en concubinage
0 2 1 1 1
1 2,5 2,5 2 1,5
2 3 3 2,5 2
3 4 4 3,5 3
4 5 5 4,5 4
Par enfant supplémentaire 1 1 1 1
 


 

Méthodologie : Pour calculer l’impôt sur le revenu à payer en 2015, ce simulateur intègre le nouveau barème (Jusqu'à 9.690 euros : 0 % ; de 9.691 à 26.764 euros : 14 %, de 26.765 à 71.754 euros : 30 % ; de 71.755 à 151.956 euros : 41 %, plus de 151.956 euros : 45 %), ainsi que le montant de la décote, plafonnée à 1.135 euros pour les célibataires et à 1.870 euros pour les couples. 

Le revenu pris en compte dans le calcul est le revenu net imposable : c’est à dire tous les revenus d'activité et du patrimoine, après abattement de 10 % (ou frais réels) et déductions des charges imputables au revenu global (pensions alimentaire, foncier…). 

Le revenu 2014 a été revalorisé de l'inflation par rapport à ceux de 2013. 

 

Source:Capital.fr


Date de création : 05/12/2014 : 16:47
Catégorie : - Economie
Page lue 980 fois

Participation

Le point sur l'affaire participation

De façon bien étrange, la Cour de cassation a cassé l'arrêt de la Cour d'appel en s'appuyant sur les rapports des commissaires aux comptes, quand bien même ceux-ci auraient validé des comptes factices.

Cela n'arrête pas pour autant la procédure en cours, les 1187 dossiers individuels vont être joints et traités globalement.

Afin de faire taire certaines rumeurs inexactes ou imprécises sur ce dossier, vous pouvez prendre connaissance du courrier envoyé à chacun des plaignants.

Lire le courrier de Maître Zerah


Si vous ne l'avez pas encore fait et que vous souhaitez vous joindre à cette démarche, contactez votre délégué syndical ou directement Maître Zerah : roland.zerah@wanadoo.fr



Pour plus d'infos, consultez les FAQ  (voir onglet ci-dessus) ou contactez vos représentants syndicaux



Espace Adhérents

Visitez ...
Accès adhérents


leplussyndicalombre.jpg

   Adhérer c'est bénéficier de plus d'infos, (textes des accords, compte-rendus de réunions, infos confidentielles, ...) plus tous les avantages de la CFE-CGC (conseils et assistance juridique, assurances, ...)
Et 66% de la cotisation déduits des impôts !

 ↑  
Spécial XGS
Nous écrire
chatbleu3.jpg
 Des questions,
des remarques...  

écrivez ici :
Cliquez ici

confused CFE-CGC@1sis.info

Visites

 493802 visiteurs

 12 visiteurs en ligne

Météo
Dossier Stress
Vidéos Stress/Burn-Out
Texte à méditer :       Tout homme qui dirige ou qui fait quelque chose a contre lui :
          - ceux qui voudraient faire la même chose,
          - ceux qui font précisément le contraire,
          - et surtout la grande armée des gens d'autant plus sévères qu'ils ne font rien du tout.

  
Jules Claretie
Vous êtes ici :   Accueil » Impôt sur le revenu : calculez ce que vous paierez en 2015 ?