Réseaux sociaux
CFE/CGC XEROX
Revue de presse

Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
eZtc
Recopier le code :
Rechercher sur le site
Rechercher sur le site

alt : test.html

Bienvenue sur le site de la section syndicale CFE-CGC de Xerox


chatbleu2.jpg   Ce site est destiné aux salariés de Xerox et, si vous êtes adhérent à la CFE-CGC, vous trouverez également d'autres informations sur l'espace adhérent grâce au code d'accès qui est disponible auprès de votre délégué syndical.

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.1sis.info/data/fr-articles.xml

L'écart se creuse entre retraités français et allemands.

L'exemple allemand que l'on cite si souvent semble masquer une situation qui à terme peut devenir explosive. Si la course à la compétitivité donne des résultats à court terme, c'est au prix de sacrifices qui risquent de devenir insupportables. 

Le rapport de l'OCDE sur les pensions de retraite en Europe donne un éclairage inhabituel sur la situation des citoyens membres de lUE.

Panorama européen


L’OCDE souligne la faiblesse du nombre de retraités pauvres en France. En revanche, il a déjà progressé en Allemagne, et risque d’augmenter encore fortement.

 L'écart entre la dépense publique en France et en Allemagne s'est creusé depuis le milieu des années 2000, notamment en raison d'une divergence s'agissant des retraites. Alors qu'en Allemagne, les dépenses liées au versement des pensions sont restées proches de 10% du PIB, atteignant 11,3% exactement en 2010 (toutes dépenses confondues), en France, elles ont grimpé d'un peu plus de 10% au milieu des années 2000, à 14,1% du PIB aujourd'hui.

Deux fois plus de retraités pauvres Outre-Rhin

On peut donc affirmer en première lecture que l'Allemagne a mieux géré ses retraites. Derrière ces chiffres rassurants, il y a toutefois d'autres données, mises en avant par le dernier rapport de l'OCDE consacré aux retraites (Panorama des pensions). Selon ce document, c'est en France que la proportion de retraités pauvres (vivant sous le seuil de pauvreté, correspondant à la moitié du revenu médian) est la plus faible, avec les Pays-Bas. Seuls 5% des retraités français se trouvent sous le seuil de pauvreté. En Allemagne, cette proportion est deux fois plus élevée, dépassant les 10%.

La situation va encore s'aggraver en Allemagne

Et la situation risque de s'aggraver encore Outre-Rhin, dans les années à venir. En effet, selon l'OCDE, une fois les réformes déjà votées entrées en vigueur, le taux de remplacement, c'est-à-dire le niveau de la pension en proportion du dernier salaire, sera particulièrement faible en Allemagne. Il sera proche de 55% - en passant à la retraite, les salariés perdront donc 45% de revenu- pour les bas salaires, soit un des niveaux les plus faibles des pays industriels. Seul le Japon affichera un niveau encore inférieur. La moyenne de l'OCDE sera de 81,7% pour ces bas salaires, la France se situant juste en dessous.

S'agissant des salaires moyens, le taux de remplacement sera de 65,8% dans les pays de l'OCDE, en moyenne. En France, il sera juste au dessus de ce niveau. En, Allemagne, il sera sous les 60%. S'agissant de cet indicateur, l'Allemagne n'est pas si mal placée, au regard de l'ensemble des pays industriels.

Ce seront donc les retraités allemands des classes populaires, aux bas salaires, qui seront les plus défavorisés, par rapport à ceux des autres pays industriels.

 Le recours aux retraites privées

Pour compenser la chute des retraites publiques, ils pourraient cependant avoir recours à des retraites privées. Celles-ci, instituées en 2001 (réforme Riester), ont connu d'abord un certain succès, souligne-t-on à l'OCDE. Mais, selon les experts, un tassement se fait sentir. « Seuls 30% des Allemands ont souscrit à un plan Riester », soulignent les experts du château de la Muette.

Autrement dit, pour 70% de la population allemande, le niveau de la retraite va aller s'amenuisant. Et l'érosion sera d'autant plus prononcée que le salaire est bas. La proportion de retraités sous le seuil de pauvreté va donc croître fortement Outre-Rhin.

A moins que le SPD, qui a mis ce dossier en avant dans les négociations sur le programme de la future coalition, ne parvienne à faire bouger les choses. Mais ira-t-on au-delà de changements à la marge ?


Date de création : 20/08/2014 : 18:00
Catégorie : - Idées et Débats
Page lue 1086 fois

Participation

Le point sur l'affaire participation

De façon bien étrange, la Cour de cassation a cassé l'arrêt de la Cour d'appel en s'appuyant sur les rapports des commissaires aux comptes, quand bien même ceux-ci auraient validé des comptes factices.

Cela n'arrête pas pour autant la procédure en cours, les 1187 dossiers individuels vont être joints et traités globalement.

Afin de faire taire certaines rumeurs inexactes ou imprécises sur ce dossier, vous pouvez prendre connaissance du courrier envoyé à chacun des plaignants.

Lire le courrier de Maître Zerah


Si vous ne l'avez pas encore fait et que vous souhaitez vous joindre à cette démarche, contactez votre délégué syndical ou directement Maître Zerah : roland.zerah@wanadoo.fr



Pour plus d'infos, consultez les FAQ  (voir onglet ci-dessus) ou contactez vos représentants syndicaux



Espace Adhérents

Visitez ...
Accès adhérents


leplussyndicalombre.jpg

   Adhérer c'est bénéficier de plus d'infos, (textes des accords, compte-rendus de réunions, infos confidentielles, ...) plus tous les avantages de la CFE-CGC (conseils et assistance juridique, assurances, ...)
Et 66% de la cotisation déduits des impôts !

 ↑  
Spécial XGS
Nous écrire
chatbleu3.jpg
 Des questions,
des remarques...  

écrivez ici :
Cliquez ici

confused CFE-CGC@1sis.info

Visites

 493789 visiteurs

 4 visiteurs en ligne

Météo
Dossier Stress
Vidéos Stress/Burn-Out
Texte à méditer :       Tout homme qui dirige ou qui fait quelque chose a contre lui :
          - ceux qui voudraient faire la même chose,
          - ceux qui font précisément le contraire,
          - et surtout la grande armée des gens d'autant plus sévères qu'ils ne font rien du tout.

  
Jules Claretie
Vous êtes ici :   Accueil » L'Allemagne un exemple ? Pas pour les retraités