Réseaux sociaux
CFE/CGC XEROX
Revue de presse

Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
rAgkWE
Recopier le code :
Rechercher sur le site
Rechercher sur le site

alt : test.html

Bienvenue sur le site de la section syndicale CFE-CGC de Xerox


chatbleu2.jpg   Ce site est destiné aux salariés de Xerox et, si vous êtes adhérent à la CFE-CGC, vous trouverez également d'autres informations sur l'espace adhérent grâce au code d'accès qui est disponible auprès de votre délégué syndical.

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.1sis.info/data/fr-articles.xml

D'après l'étude annuelle du cabinet Aon Hewitt, les entreprises françaises prévoient une hausse des salaires de 2,9% en 2013. Soit un peu plus qu'en 2012.

euro.jpg


 
Les entreprises françaises prévoient des augmentations de salaires, individuelles et collectives, de 2,9% en 2013, soit en très légère hausse par rapport à 2012, mais en deçà des niveaux pratiqués avant la crise de 2008, révèle une enquête du cabinet Aon Hewitt publiée jeudi.

Des augmentations globales autour de 1,4%

Selon le cabinet, les augmentations générales pour 2013 devraient se situer autour de 1,4%, contre 1,3% en moyenne en 2012.

Les budgets globaux consacrés aux salaires comprennent les hausses générales, appliquées à tous les salariés d'une entreprise, et les augmentations individuelles, qui récompensent certains d'entre eux. Ils se stabilisent en dessous des niveaux d'avant la crise (situés autour de 3,2%).

Des augmentations collectives en deçà de l'inflation

Si l'augmentation globale est au-dessus de l'inflation (1,9% en 2012 selon les prévisions de l'Insee), les augmentations collectives distribuées à toutes les catégories de personnel ne couvrent que les 2/3 de l'inflation prévue.

"Les résultats des entreprises ne sont pas forcément au rendez-vous, mais les salariés fournissent beaucoup d'efforts. Les entreprises se disent que pour maintenir la motivation des salariés, il faut des budgets d'augmentation supérieurs à l'inflation pour toutes les catégories de personnel", note Vincent Cornet, en charge des activités de rémunération chez Aon Hewitt.

Les augmentations individuelles: préférées des entreprises

Le baromètre annuel sur les pratiques salariales des entreprises relève une généralisation des rémunérations variables, liée au contexte de crise: les deux tiers des entreprises ne proposent que des augmentations individuelles à leurs salariés, comme en 2011.

Selon le cabinet, 91% des entreprises pratiquent des augmentations individuelles en 2012, soit une hausse de l'ordre de trois points par rapport à l'année précédente.

Le budget pour les augmentations individuelles en 2013 devrait se stabiliser à 2,6%, contre 2,3% en 2011.

M. Cornet souligne "une forte homogénéité entre toutes les catégories, alors qu'on avait plutôt dans le passé des augmentations pour les catégories cadres supérieurs et cadres".

"Aujourd'hui les entreprises pratiquent des politiques identiques, voire plus favorables pour les non-cadres que pour les cadres", relève-t-il.

Pour les cadres (hors dirigeants), 70% des entreprises versaient des rémunérations variables en 2000, 95% en 2012. Pour les non-cadres, les entreprises pratiquant ce type de rémunération (en complément du salaire) sont passées de 20-30% en 2000 à 86% en 2012.

Par ailleurs, l'étude montre que 20% d'entreprises supplémentaires ont mis en place un plan d'épargne retraite collectif (Perco), et le nombre de salariés ayant choisi ce moyen d'épargne a augmenté de 39% en 2011. "Compte tenu de résultats de l'entreprise qui vont être moins bons que ceux connus au titre de 2011, l'intéressement des participations va baisser", note par ailleurs M. Cornet. Selon lui, la hausse du forfait social entrera en ligne de compte dans les renégociations d'accords.

L'étude a été réalisée du 2 juillet au 15 août auprès d'un panel de 284 entreprises, dont un quart de plus de 1.000 salariés.


Source:L'Expansion.com avec AFP 

 

Date de création : 11/02/2013 : 22:37
Catégorie : - Vie des Entreprises
Page lue 2047 fois

Participation

Le point sur l'affaire participation

De façon bien étrange, la Cour de cassation a cassé l'arrêt de la Cour d'appel en s'appuyant sur les rapports des commissaires aux comptes, quand bien même ceux-ci auraient validé des comptes factices.

Cela n'arrête pas pour autant la procédure en cours, les 1187 dossiers individuels vont être joints et traités globalement.

Afin de faire taire certaines rumeurs inexactes ou imprécises sur ce dossier, vous pouvez prendre connaissance du courrier envoyé à chacun des plaignants.

Lire le courrier de Maître Zerah


Si vous ne l'avez pas encore fait et que vous souhaitez vous joindre à cette démarche, contactez votre délégué syndical ou directement Maître Zerah : roland.zerah@wanadoo.fr



Pour plus d'infos, consultez les FAQ  (voir onglet ci-dessus) ou contactez vos représentants syndicaux



Espace Adhérents

Visitez ...
Accès adhérents


leplussyndicalombre.jpg

   Adhérer c'est bénéficier de plus d'infos, (textes des accords, compte-rendus de réunions, infos confidentielles, ...) plus tous les avantages de la CFE-CGC (conseils et assistance juridique, assurances, ...)
Et 66% de la cotisation déduits des impôts !

 ↑  
Spécial XGS
Nous écrire
chatbleu3.jpg
 Des questions,
des remarques...  

écrivez ici :
Cliquez ici

confused CFE-CGC@1sis.info

Visites

 492819 visiteurs

 11 visiteurs en ligne

Météo
Dossier Stress
Vidéos Stress/Burn-Out
Texte à méditer :       Tout homme qui dirige ou qui fait quelque chose a contre lui :
          - ceux qui voudraient faire la même chose,
          - ceux qui font précisément le contraire,
          - et surtout la grande armée des gens d'autant plus sévères qu'ils ne font rien du tout.

  
Jules Claretie
Vous êtes ici :   Accueil » Les salaires vont augmenter en 2013 malgré la crise