Réseaux sociaux
CFE/CGC XEROX
Revue de presse

Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
peRY
Recopier le code :
Rechercher sur le site
Rechercher sur le site

alt : test.html

Bienvenue sur le site de la section syndicale CFE-CGC de Xerox


chatbleu2.jpg   Ce site est destiné aux salariés de Xerox et, si vous êtes adhérent à la CFE-CGC, vous trouverez également d'autres informations sur l'espace adhérent grâce au code d'accès qui est disponible auprès de votre délégué syndical.

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.1sis.info/data/fr-articles.xml

 Jamais depuis 2007, les arrêts de travail n'ont été aussi peu élevés en France dans le secteur privé. Selon les secteurs, le coût d'une journée d'absence oscille entre 37 et 40 euros pour l'entreprise

La crise s'installe et l'absentéisme recule à des niveaux jamais vus depuis 2007 dans les entreprises françaises. Signe sans doute que les collaborateurs entendent bien s'accrocher à leur job, malgré les turbulences. Selon le baromètre diffusé par Alma Consulting Group, le nombre moyen de jours d'absence est tombé en 2011 en France à 14 jours par an et par salarié, soit un taux de 3,84%. Il était de 14,5 jours en 2010 (4%) et de 17,8 jours en 2009 (4,85%).


Bureau.jpg
 
Si l'absentéisme recule globalement dans les entreprises privées, certains secteurs affichent toujours de mauvais résultats et des taux records d'absences. C'est notamment le cas du secteur de la santé, avec un taux national de 6,61%, soit 24 jours en moyenne par an et par salarié, ou encore des transports (5,13%, soit 17,8 jours). Comme le rappelle Alma Consulting, la situation se dégrade depuis cinq ans dans la santé, en raison sans doute de l'organisation du travail, des contraintes économiques et de certaines formes de management. À l'inverse, le BTP-construction affiche un taux inférieur à la moyenne nationale (2,97%, soit 10,8 jours), tout comme les services (3,32% et 12,1 jours). Il s'agit dans ce cas de secteurs qui ont mené des actions de prévention sur l'organisation ou les accidents du travail

Autre constat fait par Alma Consulting, plus les entreprises sont importantes, moins l'absentéisme est élevé. Il atteint ainsi 13,5 jours dans les sociétés de plus de 1000 collaborateurs, tandis qu'il s'établit à 15,8 jours, soit plus que la moyenne nationale dans les entreprises de moins de 250 collaborateurs. Une nouvelle fois, les cadres décrochent la palme de l'assiduité, avec 5,6 jours d'arrêt en 2011 (1,53%). Quant aux cols bleus, ils comptabilisent 18,5 jours d'arrêt, ce qui est mieux qu'en 2010.

L'absentéisme va-t-il de pair avec le vieillissement des collaborateurs? Alma Consulting souligne à cet égard que le taux d'absence est certes supérieur chez les plus de 50 ans (3,81%), mais qu'il s'inscrit en baisse de 1,5 point par rapport à 2009. «Les salariés plus jeunes ont des absences de courte durée, avec un taux national de 2,34%. Ce micro-absentéisme est plus coûteux pour les entreprises», relève Alma Consulting.

«Parmi les indicateurs du coût du travail, l'absentéisme est de plus en plus observé et suivi. Il est considéré comme un indicateur du climat social et un sujet déterminant dans l'évaluation de la bonne santé d'une organisation», souligne Vincent Taupin, président d'Alma Consulting Group.

Pour la première fois cette année, Alma Consulting s'est livré à l'exercice délicat de l'évaluation du coût de l'absentéisme pour les entreprises. «Nous constatons une très forte disparité du coût de l'absence selon les pratiques d'indemnisation des entreprises (maintien de salaire, complément employeur…)», rappelle Olivier Gignoux, directeur du pôle social d'Alma Consulting. Il évalue entre 37 et 40 euros en coûts directs une journée d'absence d'un salarié pour un employeur. «À titre d'exemple: pour une entreprise de 320 salariés dans la moyenne des absences en France, l'absentéisme lui coûtera entre 39.008 et 550.988 euros par an», ajoute Olivier Gignoux. Là encore, les différences sont importantes d'un secteur à l'autre: l'absentéisme est en moyenne plus cher pour la santé (47 euros par jour) ou le commerce (45 euros) que pour le transport (19 euros).

Source: Christine Lagoutte   Le Figaro

 

Date de création : 07/09/2012 : 18:13
Catégorie : - Vie des Entreprises
Page lue 2473 fois

Participation

Le point sur l'affaire participation

De façon bien étrange, la Cour de cassation a cassé l'arrêt de la Cour d'appel en s'appuyant sur les rapports des commissaires aux comptes, quand bien même ceux-ci auraient validé des comptes factices.

Cela n'arrête pas pour autant la procédure en cours, les 1187 dossiers individuels vont être joints et traités globalement.

Afin de faire taire certaines rumeurs inexactes ou imprécises sur ce dossier, vous pouvez prendre connaissance du courrier envoyé à chacun des plaignants.

Lire le courrier de Maître Zerah


Si vous ne l'avez pas encore fait et que vous souhaitez vous joindre à cette démarche, contactez votre délégué syndical ou directement Maître Zerah : roland.zerah@wanadoo.fr



Pour plus d'infos, consultez les FAQ  (voir onglet ci-dessus) ou contactez vos représentants syndicaux



Espace Adhérents

Visitez ...
Accès adhérents


leplussyndicalombre.jpg

   Adhérer c'est bénéficier de plus d'infos, (textes des accords, compte-rendus de réunions, infos confidentielles, ...) plus tous les avantages de la CFE-CGC (conseils et assistance juridique, assurances, ...)
Et 66% de la cotisation déduits des impôts !

 ↑  
Spécial XGS
Nous écrire
chatbleu3.jpg
 Des questions,
des remarques...  

écrivez ici :
Cliquez ici

confused CFE-CGC@1sis.info

Visites

 484513 visiteurs

 7 visiteurs en ligne

Météo
Dossier Stress
Vidéos Stress/Burn-Out
Texte à méditer :       Tout homme qui dirige ou qui fait quelque chose a contre lui :
          - ceux qui voudraient faire la même chose,
          - ceux qui font précisément le contraire,
          - et surtout la grande armée des gens d'autant plus sévères qu'ils ne font rien du tout.

  
Jules Claretie
Vous êtes ici :   Accueil » Les salariés français sont absents 14 jours par an