Réseaux sociaux
CFE/CGC XEROX
Revue de presse

Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
RakF
Recopier le code :
Rechercher sur le site
Rechercher sur le site

alt : test.html

Bienvenue sur le site de la section syndicale CFE-CGC de Xerox


chatbleu2.jpg   Ce site est destiné aux salariés de Xerox et, si vous êtes adhérent à la CFE-CGC, vous trouverez également d'autres informations sur l'espace adhérent grâce au code d'accès qui est disponible auprès de votre délégué syndical.

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.1sis.info/data/fr-articles.xml

Alors que les négociations salariales sont en cours dans les entreprises, ainsi que chez Xerox, cet article de Rue 89, nous rappelle la valse des augmentations à venir. Même le prix des mouchoirs en papier a augmenté de 1,4%!...

Quelqu'un sait-il où est passé « le Président du pouvoir d'achat » ? On aurait besoin de lui en ce moment. Les prix des carburants ou du gaz ne sont pas les seuls à grimper : les Français encaissent augmentation sur augmentation, et c'est brutal. Ouvrez par exemple les journaux ce mercredi matin :

Le Figaro:. Forte hausse des prix dans les hypers. Les négociations se terminent entre la grande distribution et les industriels, certains produits alimentaires de base augmenteront de 10%.

Les prix ont déjà commencé à grimper depuis le 1er mars, et ceux que Le Figaro donne en exemple ne sont pas des produits luxueux, à lire le journal : pâtes, chocolat, beurre, biscuits, pain, farine, camembert, huile et café….

Des hausses qui sont liées à celles des matières premières sur les marchés depuis l'été, mais pas seulement : nombre d'industriels se sont servi de ce prétexte pour augmenter leurs marges selon Jacques Creyssel, de la fédération du commerce et de la distribution.

Les Echos : EDF entend augmenter ses tarifs de 30% en cinq ans . C'est un scoop du quotidien économique qui tombe assez mal pour le gouvernement, à quelques jours du deuxième tour des élections cantonales.

Eric Besson, ministre de l'industrie, a démenti formellement avoir avalisé cette hausse (ce qui est vrai, mais ce que Les Echos n'ont jamais écrit). Mais comme le constate le journal, dont la ligne politique est pourtant loin de celle de L'Humanité :
 

« Contrairement au message officiel, la réforme du marché de l'électricité risque bel et bien d'entraîner des hausses de tarif pour les clients d'EDF. »

UFC-Que choisir. Le prix des pièces détachées de carrosserie ont augmenté de 26% en cinq ans en moyenne. Avec des explosions çà et là : le pare-boue des Renault Twingo, par exemple, coûte quatre fois plus cher qu'en 2005 ! Quand réformera-t-on le monopole étrange (une spécificité bien française) laissé aux constructeurs sur les pièces détachées ?

Les salaires, eux, n'augmentent pas, d'où un effet ciseaux

Gaz, électricité, essence, bouffe, bagnole… On comprendra que les Français, qui ne consomment pas que des forfaits Internet, des téléphones portables ou des écrans plats, soient inquiets pour leur avenir immédiat. D'autant plus que du côté de leurs salaires, les niveaux pétillent moins. Les mêmes Echos, mardi, titraient : 

« Salaires : vers une nouvelle année de modération. »

 moderation.jpg

Comme en 2010, les augmentations salariales dans les entreprises plafonneront en moyenne cette année à 2,6%, selon le cabinet de conseil Aon Hewitt (sachant que l'inflation tournera autour de 2%). Et celles des fonctionnaires ne devraient pas être plus pimpantes.

Evidemment, ce sont les français les moins aisés qui seront pris dans cet « effet ciseaux » (prix en hausse, salaires stagnants). Et sauf réaction des pouvoirs publics, la France va tout droit vers un nouveau choc social, une nouvelle fracture. Le pouvoir d'achat, cela ne fait aucun doute, sera au cœur de la prochaine campagne des présidentielles.


Mais à l'Elysée ou à Matignon, on ne semble pas encore en avoir pris conscience. Nicolas Sarkozy avait conquis l'Elysée en promettant qu'il serait « le Président du pouvoir d'achat » qui « irait chercher la croissance avec les dents». 
 
Ces discours ne sont plus au goût du jour : le Président est trop occupé ces jours-ci à organiser des débats sur l'islam ou à faire de nouveaux cadeaux aux Français qui payent l'ISF.

source: Eco 89
 


Date de création : 03/04/2011 : 10:22
Dernière modification : 26/04/2011 : 10:44
Catégorie : - Idées et Débats
Page lue 2609 fois

Participation

Le point sur l'affaire participation

De façon bien étrange, la Cour de cassation a cassé l'arrêt de la Cour d'appel en s'appuyant sur les rapports des commissaires aux comptes, quand bien même ceux-ci auraient validé des comptes factices.

Cela n'arrête pas pour autant la procédure en cours, les 1187 dossiers individuels vont être joints et traités globalement.

Afin de faire taire certaines rumeurs inexactes ou imprécises sur ce dossier, vous pouvez prendre connaissance du courrier envoyé à chacun des plaignants.

Lire le courrier de Maître Zerah


Si vous ne l'avez pas encore fait et que vous souhaitez vous joindre à cette démarche, contactez votre délégué syndical ou directement Maître Zerah : roland.zerah@wanadoo.fr



Pour plus d'infos, consultez les FAQ  (voir onglet ci-dessus) ou contactez vos représentants syndicaux



Espace Adhérents

Visitez ...
Accès adhérents


leplussyndicalombre.jpg

   Adhérer c'est bénéficier de plus d'infos, (textes des accords, compte-rendus de réunions, infos confidentielles, ...) plus tous les avantages de la CFE-CGC (conseils et assistance juridique, assurances, ...)
Et 66% de la cotisation déduits des impôts !

 ↑  
Spécial XGS
Nous écrire
chatbleu3.jpg
 Des questions,
des remarques...  

écrivez ici :
Cliquez ici

confused CFE-CGC@1sis.info

Visites

 500976 visiteurs

 26 visiteurs en ligne

Météo
Dossier Stress
Vidéos Stress/Burn-Out
Texte à méditer :       Tout homme qui dirige ou qui fait quelque chose a contre lui :
          - ceux qui voudraient faire la même chose,
          - ceux qui font précisément le contraire,
          - et surtout la grande armée des gens d'autant plus sévères qu'ils ne font rien du tout.

  
Jules Claretie
Vous êtes ici :   Accueil » Gaz, EDF, alimentation : où est le Président du pouvoir d'achat ?