Réseaux sociaux
CFE/CGC XEROX
Revue de presse

Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
xx4NCB
Recopier le code :
Rechercher sur le site
Rechercher sur le site

alt : test.html

Bienvenue sur le site de la section syndicale CFE-CGC de Xerox


chatbleu2.jpg   Ce site est destiné aux salariés de Xerox et, si vous êtes adhérent à la CFE-CGC, vous trouverez également d'autres informations sur l'espace adhérent grâce au code d'accès qui est disponible auprès de votre délégué syndical.

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.1sis.info/data/fr-articles.xml


Le chômage partiel déboule dans le secteur informatique

Pour affronter la crise qui touche certains de ses clients, Altran a recours au chômage partiel, très inhabituel dans le secteur. Une piste que le Syntec informatique veut explorer…



Depuis janvier 2009, Altran, spécialiste du conseil et de l’ingénierie en hautes technologies, a mis en œuvre des mesures de chômage partiel pour remédier aux difficultés qu'il rencontre dans certains secteurs comme l'automobile ou dans certains pays comme la Hollande. Le groupe n'exclut pas d'étendre ces mesures si d'autres secteurs devaient subir des dégradations. Pour Emmanuel Arnould, président du Groupement européen d'ingénierie et de conseil en technologies (Geicet), un groupement professionnel qui réunit aujourd'hui dix sociétés de cette branche employant chacune 500 salariés ou plus (Altran, Alten, Assystem, Teampartners Group, etc.), “ le chômage partiel est une pratique très inhabituelle dans le secteur. Il est une réponse à la crise. Une manière de garder ses collaborateurs en ces temps difficiles et d'éviter les mesures particulièrement violentes comme les licenciements ”.
Plusieurs adhérents du Geicet (dont les noms n'ont pas été communiqués), confrontés à un ralentissement de leur activité, se sont d'ores et déjà tournés vers la direction départementale du travail, de l'emploi et de la formation professionnelle pour déposer leur demande d'indemnisation au titre du chômage partiel.

Piste de réflexion pour le Syntec informatique

Mais, pour l'heure, ce sont des sociétés de conseil en technologies (R&D externalisée) affectées par la crise du secteur automobile qui ont franchi le pas.

Quid des SSII ? Eh bien le débat est peut-être lancé. Régis Granarolo, président du Mouvement pour une union nationale et collégiale des informaticiens (Munci) – qui n'a pas eu d'écho de SSII recourant au chômage partiel – donne sur son site son point de vue, partagé par le Syndicat professionnel d'études, de conseil, d'ingénierie, d'informatique et de services (Specis,membre de l'Unsa), qui défend les salariés des entreprises relevant de la branche Syntec. “ Le chômage partiel me semble très difficile à mettre en œuvre dans notre secteur sans une adaptation réglementaire ou un accord de branche car il s'agit d'un dispositif obligatoirement collectif (contrairement à l’intercontrat, qui relève d’une situation individuelle) et qui doit le rester de notre point de vue ”, explique-t-il. Toutefois, il n'exclut pas cette option, sous certaines conditions : “ En prévention des licenciements économiques (PSE), nous sommes favorables au chômage partiel à 80 % de la rémunération, uniquement pour une entité économique dans son ensemble (société, site, service…). ”

De son côté, le Syntec informatique s'apprête à publier un document dans lequel il planche sur les différents leviers (social, juridique, etc.) pour faire face à la crise et, parmi eux, sur le chômage partiel. A suivre…

source: 01 NET
http://pro.01net.com/editorial/405532/le-chomage-partiel-deboule-dans-le-secteur-informatique/

Date de création : 24/03/2009 : 19:16
Dernière modification : 29/03/2009 : 09:40
Catégorie : - Vie des Entreprises
Page lue 2862 fois

Participation

Le point sur l'affaire participation

De façon bien étrange, la Cour de cassation a cassé l'arrêt de la Cour d'appel en s'appuyant sur les rapports des commissaires aux comptes, quand bien même ceux-ci auraient validé des comptes factices.

Cela n'arrête pas pour autant la procédure en cours, les 1187 dossiers individuels vont être joints et traités globalement.

Afin de faire taire certaines rumeurs inexactes ou imprécises sur ce dossier, vous pouvez prendre connaissance du courrier envoyé à chacun des plaignants.

Lire le courrier de Maître Zerah


Si vous ne l'avez pas encore fait et que vous souhaitez vous joindre à cette démarche, contactez votre délégué syndical ou directement Maître Zerah : roland.zerah@wanadoo.fr



Pour plus d'infos, consultez les FAQ  (voir onglet ci-dessus) ou contactez vos représentants syndicaux



Espace Adhérents

Visitez ...
Accès adhérents


leplussyndicalombre.jpg

   Adhérer c'est bénéficier de plus d'infos, (textes des accords, compte-rendus de réunions, infos confidentielles, ...) plus tous les avantages de la CFE-CGC (conseils et assistance juridique, assurances, ...)
Et 66% de la cotisation déduits des impôts !

 ↑  
Spécial XGS
Nous écrire
chatbleu3.jpg
 Des questions,
des remarques...  

écrivez ici :
Cliquez ici

confused CFE-CGC@1sis.info

Visites

 477402 visiteurs

 2 visiteurs en ligne

Météo
Dossier Stress
Vidéos Stress/Burn-Out
Texte à méditer :       Tout homme qui dirige ou qui fait quelque chose a contre lui :
          - ceux qui voudraient faire la même chose,
          - ceux qui font précisément le contraire,
          - et surtout la grande armée des gens d'autant plus sévères qu'ils ne font rien du tout.

  
Jules Claretie
Vous êtes ici :   Accueil » Le chômage partiel déboule dans le secteur informatique